• mer. Mar 3rd, 2021

analoglife.fr

Le site des Angry Gamers

D’où vient le succès de Pokemon ?

Byadmin

Mai 12, 2016
pikachu pokémon succès emblème symbole

Depuis l’apparition de la franchise de Satoshi Tajiri en 1996, l’univers des Pokémon n’a cessé de prendre de l’ampleur dans le monde vidéoludique, devenant même un phénomène international incontournable à l’aube des années 2000, avec une popularité toujours d’actualité aujourd’hui.

Mais face à un tel succès qui ne semble pas décliner au fil des ans, beaucoup de questions restent en suspens. Retour sur un parcours hors norme.

Un plan marketing finement ciselé dès le départ.

En surfant sur l’impact qu’a eu le jeu dès sa sortie avec un peu plus de 10 millions d’exemplaires vendus rien qu’au Japon, les développeurs des jeux Pokémon ont signé pour la production d’un manga et d’une série animée dont le premier épisode a été diffusé à partir de 1997. La diffusion de cette série télévisée dans le monde entier a largement contribué à renforcer l’iconographie des jeux chez les enfants et les joueurs les plus jeunes.

Toujours en capitalisant cette notoriété grandissante, les détenteurs de la licence  ont attaqué sur plusieurs fronts en augmentant la vente de produits dérivés liés au monde des Pokémon. C’est ainsi que les peluches des différents Pokémon de première et de deuxième génération débarquèrent sur tous les marchés européens au début des années 2000.

Cette campagne marketing de grande envergure a été l’une des raisons principales du succès précoce de la franchise, notamment avec la sortie du second film animé : « Le pouvoir est en toi » qui a précédé la publication des cartouches de deuxième génération sur Game Boy Color. Le jeu Pokémon Or et Argent a été l’occasion pour Nintendo de conforter le gameplay du jeu original, en y rajoutant pas moins de 100 nouveaux Pokémon et de nouvelles fonctionnalités toute aussi addictives que lors du premier opus. Là encore, le succès a été au rendez-vous avec plus de 23 millions d’exemplaires vendus dans le monde.

Grâce au socle marketing sur lequel repose la franchise, ces jeux ont pu conquérir une grande partie des joueurs du monde entier en seulement 4 ans d’existence. Mais ce serait de la mauvaise foi que de laisser croire que le succès de ces jeux repose exclusivement sur la promotion dont ils jouissent. En effet, tout au long de leur parcours, les jeux Pokémon se sont heurtés à la concurrence, avec l’emblématique Monster Hunter pour ne citer que le populaire de ces challengers, toutefois la franchise n’a jamais été véritablement menacée par aucun titre rival.

pokémon produit dérivé marketing succès

Un principe simple et une mascotte électrisante : Pikachu !

Derrière l’idée des Pokémon, un principe universel : la volonté de l’Homme de collectionner tout un tas de choses. Il ne fallait plus que peaufiner les mécaniques de combat au tour par tour et améliorer l’aspect de l’exploration pour donner aux joueurs une véritable envie de parcourir ce monde et d’en percer les mystères. Cette volonté d’exploration est d’autant plus importante lorsqu’on sait qu’il existe des Pokémon plus rares que d’autres et qu’il faut redoubler d’effort pour les avoir.

L’accessibilité du gameplay et sa prise en main rapide ont fait que les jeux video Pokémon pouvaient tout aussi bien séduire les joueurs occasionnels que les joueurs hardcore, soucieux d’explorer chaque recoin du monde, en obtenant tous les Pokémon légendaires. Car c’est bien là que réside la force du jeu, en permettant d’être abordé sous différents angles, aussi bien pour les joueurs exigeants que pour les néophytes qui ne sauront jamais l’importance de certaines combinaisons de Pokémon.

A l’instar des grandes licences du jeux vidéo, les jeux Pokémon possèdent aussi une mascotte emblématique qui sert de véritable porte-étendard à la franchise. Grâce à sa surreprésentation à travers les produits dérivés, Pikachu jouit d’une célébrité mondiale comparable à celle de Mario ou encore de Sonic. C’est d’ailleurs grâce à cette mascotte que les jeux sont aussi populaires chez ceux qui n’y jouent pas mais qui ne peuvent faire l’impasse sur Pikachu, qui apparaît notamment dans Super Smash Bros et qui contribue à asseoir la mythologie des Pokémon dans le monde des jeux vidéo.

2016, fête des 20 ans de Pokémon et annonce de la septième génération.

Pour conserver son succès intact, la franchise a constamment besoin de se renouveler, en améliorant la recette originale tout en corrigeant les imperfections critiquées par une impressionnantes communautés aux quatre coin du globe. C’est dans de contexte bien particulier de renouveau que les fans attendaient depuis longtemps l’annonce de la septième génération des Pokémon qui a eu lieu le 26 février 2016, soit à la date du vingtième anniversaire de la franchise.

Les Pokémon Soleil et Pokémon Lune ont été annoncés pour la fin de l’année 2016 et leur sortie s’inscrit dans le cadre du maintien du succès des jeux vidéo Pokémon en apportant précisément à la communauté ce qu’elle réclame.

Les détracteurs de ces jeux avancent l’argument du fan-service grandissant chez les développeurs qui ne tentent plus rien d’audacieux, de peur de ne pas rencontrer le succès attendu à la sortie des nouveaux opus. Cette critique tous aussi d’autres licences connues que l’on accuse d’avoir du mal à se réinventer.

Au fil de l’investigation, la seule question qui demeure sans réponse est : le succès sera-t-il au rendez-vous lors de la sortie des prochains opus ? Rendez-vous à la fin de l’année pour y réponde.

pokémon septième 7ème génération moon sun soleil lune